Produire un manuscrit professionnel

Formation permettant à des professionnel-les de publier un manuscrit professionnel (diplôme, master).

AdobeStock_1246740 AdobeStock_1246740  1. Présentation générale

La question de la production, par les travailleurs-travailleuses sociaux/sociales, eux/elles-mêmes, de leurs savoirs est directement rattachée aux référentiels métiers. On peut ici prendre deux exemples, celui des éducateurs spécialisés et celui des assistantes sociales.

Chez les éducateurs, les choses sont formulées de la façon suivante et avec les déclinaisons afférentes1

1. Capitaliser de manière permanente les acquis de l’expérience individuelle et collective par une formalisation de ceux-ci en vue de faire progresser et de partager son propre savoir

1.1. Développer et transférer ses connaissances professionnelles

1.1.1. Savoir conceptualiser ses pratiques professionnelles

1.1.2. Savoir appliquer les méthodologies de recherche

 

La question de l’écriture se trouve engagée de deux façons, par la capacité à conceptualiser ses pratiques professionnelles et par l’application de méthodologies de recherche. Notre proposition de formation s’appuie sur cette double capacité que nous possédons. Jean-Marie Bataille, formateur, titulaire d’un doctorat des sciences de l’éducation. Ceci nous permet de parfaitement maîtriser ces deux questions. Nous pouvons aussi bien apprendre aux stagiaires à utiliser des méthodologies de recherche que de travailler sur la façon de mobiliser l’écrit pour conceptualiser une pratique.

 

Le référentiel des assistantes sociales2 ouvre à un autre aspect. La question est ici de développer et de transférer ses connaissances professionnelles. Nos formations à l’écriture professionnelle visent à faire acquérir une capacité à formuler, par écrit, ses connaissances professionnelles, l’écrit étant le moyen de l’objectif, développer ses connaissances professionnelles.

Domaine de compétence 2 – Expertise sociale

2-3 Développer et transférer ses connaissances professionnelles

2-3-1 Constituer des savoirs professionnels en vue de former des étudiants

 

Les formations à l’écriture professionnelle visent l’acquisition d’une maîtrise des écrits permettant de faire apparaître les connaissances professionnelles en vue de leur diffusion auprès d’un public plus large dont celui des jeunes professionnel-le-s du travail social. Cette capacité permettra aux stagiaires de développer leurs connaissances professionnelles grâce aux modalités d’écriture engagées (formaliser son savoir professionnel avec rigueur, le confronter aux écrits d’autres professionnel-le-s et à celui de chercheur-e-s en sciences sociales, diffuser ses écrits en vue de confrontation à ses pair-e-s). Par là même, l’accès à l’écriture professionnelle ou écriture de ses connaissances professionnelles doit permettre de faciliter l’accès à la VAE. Les diplômes du travail social sont accessibles par la validation de l’expérience, or souvent les candidat-e-s butent sur la mise en forme de leurs connaissances professionnelles. Les formations que nous proposons sont donc un support très utile dans ce cadre. Enfin, la mise en écriture de ses connaissances facilite la mobilité professionnelle, dans la mesure où, il est plus aisé de réfléchir à la transférabilité de ses savoirs une fois qu’ils ont été formalisés.

 

2. Le programme de la formation

Le programme de la formation, compte-tenu des enjeux indiqués précédemment, s’organise autour de trois axes :

 

1. Ecrire ses connaissances professionnelles

- vivre des séances d’atelier d’écriture à partir de consignes

- ré-écrire à partir de consignes

- analyser le contenu des écrits produits dans l’atelier d’écriture

2. Confronter son écriture aux rigueur de la méthodologie

- apprendre les règles méthodologiques de l’écriture

- suivre une méthode de recherche de données

- lire des textes d’auteur·e·s du champ d’activité

3. Rendre son écrit accessible à un large public

- produire un texte de valorisation de ses connaissances professionnelles, règles à suivre

- connaître les règles de publication des écrits professionnels

- faire lire et valider son texte par des pair-e-s

 

4. Contenu de formation

Les contenus sont adaptés à chaque personne en fonction de ses acquis dans la production d’un manuscrit professionnel.

À titre indicatif, la formation peut contenir : un atelier de ré-écriture, des temps de lecture croisée, des apports sur les règles d’écriture en édition, sur les conditions de réalisation d’un manuscrit (les différentes étapes de réalisation d’un manuscrit), sur les différents métiers qui interviennent dans la production d’un manuscrit.

 

5. Conditions d’entrée en formation

Pour mesurer le niveau de travail à effectuer, nous demandons que soit fourni le manuscrit qui sera publié. Les modalités de formation seront adaptées de façon personnalisée au regard de l’analyse de ce manuscrit.

Nous nous réservons la possibilité de ne pas engager le travail de formation au vu et à l’analyse du manuscrit si nous jugeons que le manuscrit ne rentre pas dans le cadre des publications portées par le social en fabrique.

 

6. Le formateur

La formation est encadrée par Jean-Marie Bataille, titulaire du DEFA (diplôme d’État aux fonctions d’animateur), et d’un doctorat en sciences de l’éducation. Il est responsable pédagogique pour l’Université Paris 13. des Licence 3-Dejeps et Master 1-Desjeps organisés en partenariat avec l’association Trans-Faire. Ses cours porte sur la réalisation d’un diagnostic stratégique de territoire et de structure. Il est par ailleurs directeur des éditions Le social en fabrique.

 

7. Prix de l’ensemble de la formation

Le prix comprend 4 jours de formation dont deux jours en présentiel et 14 heures d’accompagnement et de suivi à distance soit en tout 28 heures de formation. Le taux horaire est de 20 € HT.

Le taux de TVA est de 20 %.

Soit un total de : 672,00 €


 

1 Référence, annexe 1, référentiel professionnel des éducateurs spécialisés

http://social-sante.gouv.fr/fichiers/bo/2007/07-07/a0070169.htm

2 Référence : annexe 1, référentiel professionnel des assistantes sociales

http://social-sante.gouv.fr/fichiers/bo/2004/04-44/a0442939.htm

Haut de page