La prise de responsabilité des jeunes et les associations,

Courcelles, une pédagogie de l’engagement

Jean-Marie Bataille, Ameline Baudoin, Baptiste Besse-Patin,

Véronique Claude, Maël Hanique, Louis Létoré, Valérie Olivier

 

 

la-prise-de-responsabilites-des-jeunes-et-les-asso la-prise-de-responsabilites-des-jeunes-et-les-asso  © maisondecourcelles.frLes acteurs associatifs se plaignent souvent, et de façon récurrente, de l’absence de jeunes ou de militants, sans pour autant, basculer vers une analyse des mécanismes qui permettraient, à des jeunes, de devenir des membres de l’association, engagés et porteurs du projet.

 

Le propos est ici différent. Parler de la prise de responsabilité comme d’un processus, envisager la prise de responsabilité en tant que telle, consiste à passer dans un autre registre, celui d’un processus dans lequel l’individu prend à sa charge et se voit confier, une responsabilité, c’est-à-dire quelque chose qu’il assumera mais aussi quelque chose qu’on choisit de lui confier à la hauteur des capacités qu’on lui prête.

 

En passant par différentes phases, plus ou moins réfléchies avant ce travail, les personnes expérimentent à l’occasion de différentes situations leur capacité à prendre en charge des tâches, des réalisations, face aux autres. Amener les personnes à entrer dans ces situations, à y éprouver la possibilité d’y faire ce qui est attendu, sont différentes modalités permettant que progressivement, avec des niveaux d’implication singuliers, le projet lui-même de l’association se trouve prisen considération.

 

La prise de responsabilité comme processus se révèle être un chemin sur lequel les protagonistes prennent conscience des leviers à prendre en compte pour que le sens du projet de l’association puisse se poursuivre, et donc aussi, des choses qu’il ne faut pas modifier au risque sinon de voir l’ensemble du fonctionnement remis en cause. De nombreuses situations vécues, analysées, discutées, débattues sont nécessaires pour s’approprier les choses mais aussi pour les faire exister. Nous proposons dans cet ouvrage de raconter avec des vignettes et des réflexions théoriques les différentes étapes identifiées, leur contenu, les formes d’accompagnement mises en place, les voies de re-médiation et de recours, et finalement, comment l’association donne du pouvoir d’agir aux jeunes qui forment la force vive de ce projet.

 

12 €

Acheter

 

 

Présentation de la maison de Courcelles sur le site de "La Vie"

 

 

Carnet de Campagne - France Inter

Interview de L. Létoré à partir de 0:27

Haut de page